Définition de Robert Tisserand,

fondateur d’un institut d’aromathérapie et fabricant d’huiles essentielles :

 

« Les huiles essentielles agissent comme un traitement holistique*

qui n’utilise aucun remède toxique ou violent

et de ce fait, bien utilisées, elles n’ont aucun effet secondaire.

Dans un soin corporel ou en diffusion,

l’aromathérapie va encourager la relaxation, améliorer le niveau d’énergie,

réduire les effets du stress et restaurer un équilibre entre l’esprit, le corps et l’âme.

Travaillant avec les forces de la nature, elle est capable d’apporter un authentique mieux être ».

 

 L’aromathérapie est une thérapie utilisant les huiles essentielles

pour soulager, pour soigner des conditions physiques et psychiques douloureuses

ou inconfortables, pour améliorer notre état de santé au quotidien.

 

* qui considèrent l’individu dans son entité (corps, mental, émotions) et dans sa particularité.

Les huiles essentielles

-  Un concentré d’une partie de la plante (feuille, fleur, racine, écorce, résine, peau), extraite par distillation, macération ou expression à froid.

-  Très volatiles, leurs fines molécules chimiques sont facilement absorbées par le nez pour pénétrer dans le cerveau et provoquer des réactions émotionnelles et hormonales.

-  Lipophiles (se mélangeant très bien avec les huiles), elles pénètrent rapidement dans le flot sanguin à travers la peau d’où leur efficacité en massage ou par les alvéoles pulmonaires lors d’inhalation ou diffusion.  Elles réagissent avec les hormones, et de ce fait interagissent sur l’hypophyse et le système nerveux central (effet calmant ou énergisant).

 

- Chaque huile essentielle possède ses qualités thérapeutiques spécifiques qui favorisent l’amélioration de la santé et préviennent les maladies.

- La synergie (association) de plusieurs huiles amplifie le processus de guérison.

wpcaee977f.png

wp736aa303.png

wp4ee0c1f1.png

wpf76581fa.png

wp04864650.png

wpda56565f.png

wp29f867d0.png

wp9de1d55a.png

wpb458f415.png

wpd14c3137.png

wpd2e2bc06.png

wp009bcf6b.png

wp519663d9.png
wpab230337.png

© Pleine Harmonie - Site réalisé  par Joël SERVANT

Nb de visiteurs:11313
Nb de visiteurs aujourd'hui:1
Nb de connectés:1

Notre sens olfactif :

-  Est activé chimiquement comme le goût.

Nous avons environ 10 millions de cellules réceptrices

qui nous permettent de sentir les odeurs et de les différencier de manière précise.

 

-  Les molécules aromatiques inhalées sont absorbées par les récepteurs olfactifs

qui transmettent l’information au bulbe olfactif,

qui transmet à son tour au système limbique (cerveau reptilien  « instinctif, primitif »).

 

- Dans le domaine olfactif l’émotionnel et le subjectif prennent le pas sur le rationnel et l’objectif… et les odeurs agissent principalement à un niveau subconscient.

Fonction du système limbique

-  Maintient la température, pression artérielle, rythme cardiaque,

taux de sucre dans le sang, contrôle l’appétit et les cycles du sommeil,

 

-  Crée des réactions émotionnelles de survie, prend en charge l’état émotionnel en général,

 

-  Conserve des mémoires émotionnelles, active et règle la motivation, gère le sens olfactif.

wp276b94a8_0f.jpg